MADAGASCAR, LES HOMMES ET LES ARBRES

VIE ET DESTRUCTION


« L'ombre des arbres dans la rivière embrumée
Meurt comme de la fumée »
Paul Verlaine dans romance sans parole



Source de joie, de jeux et d’énergie, les arbres entourent la vie des malgaches quotidiennement. Sous la ramure d’un arbre à Palabre des hommes se réunissent pour transmettre la tradition, tapis dans l’ombre accueillante du feuillage. Dans la cour arborée d’une école, se dessine la silhouette d’un maître qui enseigne à ses élèves. A d’autres moments, des jeunes jouent à cache-cache entre les troncs parfaitement droits qui pointent vers le ciel comme des bras tendus.

Cependant les besoins en charbon ainsi que la culture ancestrale sur brûlis sont aussi une autre réalité de Madagascar, celle de la destruction rapide de sa forêt. Mon objectif se borne quant à lui à photographier cette triste réalité. Ici un paysage de désolation. Là, une famille portant le bois de chauffe au village. Des images emblématiques de la déforestation de ce magnifique pays. On estime que 70 % de la population malgache utilisent la source « d’ énergie bois » pour la cuisson de la nourriture.

Devant cette situation, des solutions alternatives doivent être rapidement trouvées pour que les arbres et les hommes puissent durablement cohabiter à Madagascar.